Image default
Immobilier

Des hausses imminentes en novembre du prix de la pierre dans les plus grandes villes françaises

Des hausses imminentes en novembre du prix de la pierre dans les plus grandes villes françaises
5 (100%) 1 vote

C’est une situation qui s’est produite depuis le début de l’exercice immobilier en France, et elle est sur le point de se perpétuer en cette fin d’année. En effet, la hausse des prix de la pierre touchera prochainement les grandes villes de l’Hexagone. Vers la fin du mois de novembre, les spécialistes annoncent des augmentations de prix pour la capitale, mais aussi pour les autres grandes villes, notamment Lyon, Marseille ou encore Montpellier. Ils ne craignent cependant pas une baisse trop importante du pouvoir d’achat puisque les taux d’emprunt dans ces zones ciblées restent généralement bas.

Des prix des logements à la hausse pour 9 des 11 grandes villes

Ce sont sur ces 9 grandes villes sur les 11 que la hausse des prix de l’immobilier sera appliquée. Elle s’opèrera le 1er décembre prochain, à savoir une moyenne de progression de 0,3% portant le total de l’augmentation sur cet exercice à 3,4%. En détail, Paris, Nice ou encore Marseille n’accuseront que 0,1% de variation à la hausse. Cette dernière est à peu près la même pour d’autres grandes localités comme Rennes, Nantes et Strasbourg, Toulouse ou encore Montpellier comptant respectivement 0,2%, 0,3% et 0,4%. Lyon connaitra la plus forte augmentation avec un taux foisonnant 1%. Si l’on se porte sur les 2 villes restantes qui ne connaitront pas de hausse, il est à noter que ces dernières enregistrent même un recul sur les prix, à savoir une baisse de 0,2% pour Lille contre 0,4% pour Bordeaux. Elles font même exception par rapport aux 50 autres agglomérations qui subissent également une tendance haussière à hauteur de 0,2% donnant une moyenne d’augmentation de +1,7% sur l’ensemble de l’exercice immobilier 2018. Par ailleurs, les communes rurales enregistrent des prix à +0,1% en cette fin d’année.

Un pouvoir d’achat stable avec les taux d’emprunts bas

Il est toujours nécessaire de faire une projection réelle de ces taux d’augmentation des prix de la pierre sur le prix au mètre carré. Ce dernier atteint ainsi 9 000 euros à Paris et un peu plus de 4 000 euros à Nice ou encore à Lyon. Hormis ces agglomérations, investir dans la pierre se fait sur la base de calcul de 3 000 euros en moyenne pour le mètre carré. Placer dans les autres zones reste aussi complexe de par les valeurs qui ne descendent pas en dessous des 2 700 euros, et même 4 000 euros dans certaines zones tendues.

Toutefois, les achats immobiliers sont restés stables sur 2018. Les taux d’emprunt qui se sont situés toujours près du plus bas permettent d’avoir un pouvoir d’achat toujours suffisant quel que soit le prix. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter les comparateurs rachat de credit. Des mètres carrés ont même été glanés par certains acquéreurs puisque la grande taille du financement obtenu permettait d’acheter plus de surface. Les spécialistes enregistrent en effet une hausse de 10 mètres carrés durant les 10 dernières années. Cette situation n’a malheureusement pas été identifiée dans les grandes villes comme Paris, Nice ou encore Bordeaux puisque l’Insee y fixe un seuil maximal d’investissement sur une surface de 18 m² par personne ou ensemble d’acheteurs.

Related posts

Conseils pour investir sous les statuts LMP et LMNP

Claude

SCPI Malraux et SCPI Pinel : lequel choisir pour son investissement ?

Laurent

2 clés essentielles à connaître pour réussir son investissement dans l’immobilier

Laurent

Pour faire le bon choix, la SCPI est la meilleure des moyens d’investir

Laurent

Immobilier Montpellier : les bonnes pistes pour dénicher un logement étudiant

Claude

2 conseils clés pour un excellent investissement locatif

Laurent